L’Aéroport de Luxembourg se hisse à la 6e position du top 10 des plus grands aéroports de fret

janvier 20, 2017

821 000 tonnes de fret (+ 8,2 %) en 2016 L’Aéroport de Luxembourg se hisse à la 6e place au sein de l’UE

En 2016, la croissance de l’industrie du fret s’est confirmée, voire accélérée à l’Aéroport de Luxembourg. 821 000 tonnes de fret aérien y ont transité, soit une croissance de 8,2 % de plus qu’en 2015 (759 000 tonnes). Cette augmentation représente environ le double du pourcentage de croissance enregistré en 2015 et dépasse de loin la croissance mondiale du fret aérien, ne représentant que 3,2 %, exprimés en fret/tonne par km (FTK), selon les statistiques de novembre de l’IATA. Cette croissance que connaît l’Aéroport de Luxembourg est aussi largement supérieure à la moyenne européenne de 6,8 %. Conséquence, l’Aéroport de Luxembourg est aujourd’hui devenu plus important que celui de Cologne-Bonn, principal centre de fret aérien pour UPS, passant ainsi de la 7e à la 6e position dans le top 10 des plus grands aéroports de fret. L’Aéroport de Luxembourg est uniquement devancé par Francfort, Paris, Amsterdam, Heathrow et Leipzig-Halle, la plate-forme européenne de DHL.

Trois facteurs ont contribué à cette réussite : une augmentation globale des volumes au cours du second semestre de l’année, une « haute saison » extrêmement chargée durant le dernier trimestre jusqu’à Noël, et le développement important de la compagnie Qatar Airways au cours du second semestre de l’année, qui a augmenté son trafic aérien de 6 à 17 vols par semaine. Qatar Airways a fait de l’Aéroport de Luxembourg sa plate-forme européenne et envisage de multiplier le nombre de ses vols hebdomadaires dès que davantage d’aires de stationnement seront disponibles dans l’espace de chargement du fret.
Le second semestre de l’année s’est révélé particulièrement profitable, enregistrant 8 % de croissance au cours du 3e trimestre et pas moins de 16 % au cours des trois derniers mois de l’année. Le mois de décembre a connu une hausse de 27 % par rapport à la même période en 2015. Les échanges commerciaux avec la Chine ont connu une hausse de 13 % au cours de l’année.

Cargolux reste de loin le plus important client de l’Aéroport de Luxembourg, avec 675 000 tonnes de fret, soit 82 % de parts de marché. Qatar Airway confirme désormais clairement sa seconde position, avec 44 170 tonnes de fret, soit 5,4 % de parts de marché. Atlas Air arrive en 3e position avec près de 39 000 tonnes, suivi des compagnies China Airlines et Silk Way West Airlines, transportant chacune environ 19 100 tonnes de fret.

Investissements en infrastructures

Cette rapide croissance nécessite des investissements supplémentaires dans les infrastructures cargo. Le plus important d’entre eux concerne l’agrandissement de l’aire cargo, dont la capacité passera de 8 à 12 emplacements pour Boeing 747-8. Représentant un investissement avoisinant les 40 millions d’euros, les travaux d’agrandissement débuteront à la fin du mois de janvier et devraient être achevés à la mi-2018. De nouveaux aménagements destinés à accueillir 4 Boeing 747 supplémentaires sont également envisageables à l’avenir, ce qui permettrait d’accroître la capacité totale à 16 Boeing 747 – tous pouvant être pris en charge simultanément.

Par ailleurs, LuxairCargo a réalisé un investissement dans un nouveau terminal de chargement de camions à voie rapide pour les unités de chargement (ULD) et procède actuellement à l’extension de la zone concernée pour les livraisons volumineuses et hors-normes, avec la construction d’un nouveau bâtiment de 3 000 m². Ce type de fret spécial, qui a également connu une croissance rapide de 8,5 % en 2016 pour atteindre les 70 000 tonnes, est une des spécialités de Cargolux et peut être facilement chargé sur ses appareils 747 par la grande porte de nez. Hélicoptères complets, moteurs d’avion de grande envergure ou très longues conduites de forage pétrolier ne sont que quelques exemples du fret spécial pouvant être transporté via l’Aéroport de Luxembourg.

Un grand nombre d’animaux sortant de l’ordinaire ont également transité par l’Aéroport de Luxembourg et ont pu bénéficier des services vétérinaires spécialisés de LuxairCargo en 2016 : 10 ours bruns, 4 taureaux, 6 chameaux, 34 vaches, 1 534 chevaux, 3 457 cochons, 1 047 chiens, 2 lynx, 65 cygnes, 9 tigres et 12 zèbres ont été transportés avec le grand soin via l’Aéroport de Luxembourg. Au total, 139 766 animaux ont franchi les portes de Luxair Cargo.

Enfin, les produits pharmaceutiques de grande valeur avec contrôle de température continuent d’occuper une place importante au sein de l’Aéroport de Luxembourg. Le volume de ces produits est passé à 30 000 tonnes en 2016, tous manipulés en parfaite conformité avec les normes de certification GDP. Tant Luxair Cargo que Cargolux ont récemment renouvelé leur certificat GDP, valable 3 ans.
En juin 2016, lux-Airport a signé un Protocole d’entente avec Eastern Air Logistics (aéroport de Shanghai) similaire à celui signé avec le terminal cargo de l’aéroport de Hong Kong (HACTL), en vue d’ouvrir une voie commerciale certifiée GDP entre Luxembourg et Shanghai. Ces accords mettent en exergue l’importance des produits pharmaceutiques pour l’Aéroport de Luxembourg.

Lux-Airport – L’agrandissement de l’aire cargo

Cargolux – Chargement d’un hélicoptère

Cargolux – Chargement d’un hélicoptère

Cargolux – chargement par le nez de l’avion

Lux-Airport – le bâtiment cargo «grande envergure»