L’aéroport de Luxembourg atteint les 938 000 tonnes de fret aérien

février 1, 2018

  • L’aéroport dépasse les 900 000 tonnes pour la première fois
  • Une augmentation de 14 % comparée à 2016
  • 6e aéroport européen de fret aérien

 

Après l’annonce de ses excellents résultats en matière de transport de passagers en 2017, l’aéroport de Luxembourg enregistre également une année record pour le transport de fret aérien. En 2017, un total de 938 000 tonnes de marchandises a en effet été traité. Il a fallu 10 ans avant que l’aéroport ne batte son record de 2007, année durant laquelle il avait traité 896 000 tonnes de marchandises. La crise financière de 2008 ayant provoqué une importante diminution du volume de fret aérien, il a fallu attendre 2013 avant que l’aéroport de Luxembourg ne commence à enregistrer à nouveau une croissance positive. Ces excellents résultats s’expliquent par une rapide augmentation de la demande mondiale de fret aérien. Selon l’AITA, celle-ci a augmenté de 9 % à l’échelle mondiale (chiffres exprimés en tonne-kilomètre, ou tkm), et de 11,8 % en Europe*.

Cargolux reste de loin la plus importante compagnie aérienne cargo de l’aéroport de Luxembourg, expédiant quotidiennement des marchandises aux quatre coins du monde. La relation privilégiée qu’entretient l’aéroport de Luxembourg avec l’aéroport chinois de Zhengzhou contribue également à un trafic aérien plus élevé, avec jusqu’à 15 vols par semaine entre les deux aéroports. En mai 2017, Cargolux a signé un accord de coopération de fret aérien avec Emirates SkyCargo, permettant à ce dernier d’inaugurer ses premiers vols vers le Luxembourg dès juin 2017, équipé de Boeing 777F à la pointe de l’innovation. En 2017, lux-Airport a également débuté la construction du nouveau siège de Cargolux. Implanté dans la commune de Sandweiler, ce nouvel édifice moderne sera situé à côté du hangar de maintenance de la compagnie.

Qatar Airways, qui a également beaucoup contribué aux excellents chiffres de l’aéroport, se maintient en deuxième position en augmentant ses vols hebdomadaires de 15 à 27 en 2017. Atlas Air garde sa 3e place, Silk Way West Airlines se hisse à la 4e, et China Airlines reste 5e en termes de tonnes de marchandises transportées. En 2017, il n’était pas rare de voir les Boeing 747-8 flambant neufs de Qatar Airways positionnés sur le tarmac de l’aéroport de Luxembourg. Tout comme Cargolux, la compagnie qatarie a commencé à investir dans ces avions cargo très silencieux, qui viennent s’ajouter à sa flotte de Boeing 777 déjà particulièrement discrets. Atlas Air et Silk Way West Airlines utilisent déjà ces appareils modernes et silencieux pour leurs vols vers le Luxembourg.

Afin de faire face à la croissance du volume de fret aérien, l’aéroport de Luxembourg a entrepris la construction d’une extension de son aire de stationnement des avions dès début 2017. La capacité totale de celle-ci passera ainsi de 8 à 12 places, pouvant toutes accueillir des avions cargo de la taille d’un Boeing 747-8F. Cette nouvelle extension sera équipée d’une installation de ravitaillement en carburant permettant une distribution plus sécurisée et plus efficace. Le tarmac sera également équipé de spots LED plus économiques ainsi que d’une alimentation électrique des avions par le sol, solution plus écologique pour remplacer les générateurs diesel. Les 2 premières nouvelles positions seront opérationnelles dès septembre 2018, et les 2 dernières fin octobre 2018. Ces travaux représentent un investissement d’environ 40 millions d’euros.

L'aéroport de Luxembourg est le 6e aéroport européen de transport de fret aérien

L’aéroport de Luxembourg est le 6e aéroport européen de transport de fret aérien

Marchandises transportées en 2017 :

L’une des spécificités du Cargo centre de l’aéroport de Luxembourg, exploité par LuxairCARGO, est la manutention de marchandises hors gabarit, qui ne peuvent être transportées que dans des avions cargo 747 grâce à leur porte de chargement située sur le nez de l’appareil, une configuration unique.

Autre spécialité : le transport de produits pharmaceutiques, qui exige un contrôle strict des températures tout au long du cycle de transport. En 2017, 31 000 tonnes de produits pharmaceutiques ont été expédiées par l’aéroport de Luxembourg.

En plus des marchandises spéciales comme les voitures, hélicoptères et moteurs d’avion, l’aéroport de Luxembourg a également assuré le transport de milliers d’animaux : alpagas, bisons, cerfs, poissons, girafes, gorilles, hamsters, chevaux, kangourous, cochons, cygnes, tortues ou encore zèbres ont pu voyager en toute sécurité.

(*) Cumul annuel à fin novembre 2017, chiffres publiés par l’AITA le 10 janvier 2018